Choujin Sentai Jetman Episodes 01, 02, 03, 04 et 05 DVDRIP VOSTFR

Bonjour à tous.

Voici le tour des Jetman d’apparaître sur votre écran !

Pour commencer en douceur, voici les 5 premiers épisodes en VOSTFR et VF !

jetman épisodes 01 à 05

Résumé Jetman épisode 01 vosfr :

Résumé Jetman épisode 02 vosfr :

Résumé Jetman épisode 03 vosfr :

Résumé Jetman épisode 04 vosfr :

Résumé Jetman épisode 05 vosfr :

Retrouvez-les sur notre menu déroulant dans la section Téléchargement Jetman ou ci-dessous :

[Team Ohzora & epoke] Choujin Sentai Jetman 01 DVDRIP [X264.AAC VOSTFR-VF.Chap].mkv

[Team Ohzora & epoke] Choujin Sentai Jetman 02 DVDRIP [X264.AAC VOSTFR-VF.Chap].mkv

[Team Ohzora & epoke] Choujin Sentai Jetman 03 DVDRIP [X264.AAC VOSTFR-VF.Chap].mkv

[Team Ohzora & epoke] Choujin Sentai Jetman 04 DVDRIP [X264.AAC VOSTFR-VF.Chap].mkv

[Team Ohzora & epoke] Choujin Sentai Jetman 05 DVDRIP [X264.AAC VOSTFR-VF.Chap].mkv

A bientôt pour la suite !

9 réflexions au sujet de « Choujin Sentai Jetman Episodes 01, 02, 03, 04 et 05 DVDRIP VOSTFR »

  1. Oh bande de troll, vous me faite rire spèce de bras cassé, il n’y a jamais eux de film jetman parcontre sa serais bien de nous mettre le lien pour le film maskman et de corriger votre news XD
    cordialement, quelqu’un qui vous veut du bien.

  2. – Coucou gamer6689 !

    En fait, sur ce site, j’ai posté trois fois :

    1/ Sur l’article, la fiche technique de Choujin Sentai Jetman où je reviens sur cet article justement.
    Tout va bien, mon post est bien présent.
    Post présent aussi, en partie, dans le sujet « Vous regardez quoi en ce moment ? » sur le forum « Tokusatsu.org. »

    2/ Sur l’article « L’épisode 00 » comme vous dites, ou je reviens dessus justement.
    La aussi, tout roule…
    Mise à part que je me suis trompée car je voulais juste parler de l’épisode 00 et non poster à nouveau mon avis sur la fiche technique de la série. D’ailleurs, s’il est possible d’effacer tout ça et conserver le passage où je parle juste de la bande-annonce, je t’en serais reconnaissante.
    Sinon, ce post est aussi présent dans « Vous regardez quoi en ce moment ? », sur Tokusatsu.org.

    3/ Sur l’article réunissant les cinq premiers épisodes de la série.
    C’est ce post que je n’ai pas réussi à faire apparaître. Comme retour, j’ai eu un message comme quoi j’ai déjà posté le même message et qu’il est impossible de faire un doublon.
    Ce post, une partie du moins, est bien sûr visible dans « Vous regardez quoi en ce moment ? » sur Tokusatsu.org et l’autre partie, toujours sur le même forum, mais dans le sujet « Tokusatsu-Fansub », de la session « Autres Teams de Fansub Fr ».
    Je vais donc le poster à nouveau, après ce message, on verra bien.
    Pour finir, je ne sais pas si tu me demandes si j’apprécie la série ou le travail de Tokusatsu-Fansub, voir les deux, mais oui, la série me plait bien pour l’instant.
    Les sous-titres aussi sont bien. Je ne dirais pas parfait quand on sent, je sens le travail de G.U.I.S. comme premier facteur niveau sous-titres et ils font parfois quelques petites erreurs, mais oui, le résultat final, comme sur Hikari Sentai Maskman, me plait.

    – EPISODE N°01, vu :

    1/ Le générique d’ouverture :

    Dés la première seconde, les cinq anneaux me rappelle ceux des jeux olympiques.

    Hironobu Kageyama, mon chanteur favori !

    On peut y lire « CHOUJIN SENTAI JETMAN ».
    Pourtant, dans la bande-annonce présentant ce premier épisode, vous avez écrit « Chôjin ». Ca ne suit pas la continuité.

    On peut y lire « JetCondol ».
    Je verrais bien comment est écrit le nom de l’engin dans les épisodes, mais si ces épisodes étaient sorti chez « l’équipedontilnefautpasparler », sur qu’ils auraient écrit ce nom ainsi dans les sous-titres. Après tout, pour Kyôryû Sentai Zyûranger, ils avaient choisi d’écrire « Bandra » à la place de « Bandora » parce que « Bandra » été écrit ainsi sur la demeure de la sorcière.

    Vous écrivez « Jet Jet Jetman » et juste après, « Jet-Jet-Jetman »
    Pourquoi donc y placer des tirets alors qu’au début il n’y en avait pas ?

    Oh non… Toute comme dans Hikari Sentai Maskman, vous mettez au pluriel le nom de l’escadron qui devient alors « Jetmen ».
    Le nom d’un escadron se doit d’être conservé au singulier.

    A 00:36, pour « Mirai senshi no Jettoman », vous avez écrit « Les combattants du futur, les Jetmen ».
    Je trouve que ça ne fait pas très correct comme français. « Jetman (ou Jetmen), les combattants du futur » sonne mieux.

    Tomihisa Naruse dans le rôle de Raita Ôishi.
    Il ne m’avait pas marqué plus que ça dans Gosei Sentai Dairanger. On verra bien ce que donne son rôle dans Jetman.

    Enfin ! Après Chôjû Sentai Liveman, je vais enfin découvrir une autre force bleu féminine !
    Personnellement, je trouve que la couleur bleu va mieux chez les femmes que chez les hommes. Ce doit être mon côté Jill Valentine qui ressort, je ne sais pas, mais même à l’époque où j’étais une gamine, j’ai toujours aimé le bleu porté par les filles que par les garçons.
    Par contre, j’aime la couleur jaune autant chez les garçons que chez les filles.

    Gai Yuki
    Rien qu’à voir sa sale tête dans le générique, on sent que le personnage n’est pas normal, pas amical.

    Aya Odagiri
    J’espère que l’actrice, Mikiko Miki, aura un meilleur rôle que dans Dairanger. Non pas que je n’ai pas aimé son rôle dans Dairanger, mais le personnage n’apparaissait pas beaucoup.
    Là, dans Jetman et avec 51 épisodes, elle a plus de chance de me convaincre.

    Au final, c’est dommage de ne pas avoir traduit tous les kanji du générique (comme un certain Black Condor), histoire de voir qui est le réalisateur, le scénariste, les noms des autres acteurs, etc.
    Je sais que ça aurait trop surchargé l’écran, mais le faire une fois de temps en temps en enlevant à la place les sous-titres, ça aurait pu être sympa à voir.
    J’imagine aussi que si vous ne l’avez pas fait, c’est parce que G.U.I.S. ne l’a pas fait. C’est normal.

    2/ L’introduction :

    L’épisode qui commence avec la même voix off qui dit exactement la même chose que dans Hokuto no Ken, trop fort !

    Mais bien sûr ! Parce que la maman bute sur une pierre et tombe au sol, elle va balancer son bébé à 5 mètres de hauteur ?
    Ca commence bien…

    Vu ce qui est écrit sur l’écran vidéo, l’attaque de Vyram sur la Terre débute le 23 Décembre 1990, juste avant Noël. Ca, c’est fort !
    Ce qui est moins fort cependant, c’est que c’est avec ce genre de date qu’on comprend que les saisons Sentai n’ont aucun lien entre elle. Car si on voulait être cohérent, le 23 Décembre 1990, le Chikyû Sentai Fiveman aurait du intervenir.

    3/ La première partie de l’épisode :

    Lorsque Ryû demande si en rejoignant les Jetman lui et sa copine seront séparés, j’ai senti l’amour qu’il avait pour elle et la peur d’être séparé d’elle. Kotaro Tanaka a fait preuve d’un bon jeu d’acteur à ce moment là. C’était touchant.

    A 07:00, vous avez écrit, tout en majuscules, « RYÛ !!! ». J’ai compris que c’était pour montrer que Rie hurle le nom de son amant, mais le problème, c’est qu’à 07:02, Ryû aussi hurle et pourtant, vous avez écrit « Rie !! » en minuscule.
    Que dire de la scène…On retire Ryû et Rie et on y place Takeru et Mio et on obtient le même genre de scène que dans Hikari Sentai Maskman. Comme quoi, les Japonais ne se renouvèlent pas.
    Ce que je retiens dans cette scène, c’est qu’Aya ne vient pas en aide à Ryû. A deux, ils auraient peut-être pu sauver Rie.

    4/ L’Eyecatch :

    J’aime bien.
    Avec celui de Gosei Sentai Dairanger où un personnage faisait une démonstration de son art et celui de Engine Sentai Go-Onger qui laissé place à une course des véhicules de nos héros dans un style animé, celui-ci est cool avec tout d’abord les héros en civil, suivi de la même image mais cette fois avec les héros en pyjamas.

    5/ La seconde partie de l’épisode :

    Le monstre du Dimanche là, Dimension Insectoïde qui nous fait une Cell en aspirant les humains et ne laissant que leurs vêtements, ne me dites pas qu’ils sont morts ?
    Je viens juste de visionner pour la énième fois, les deux téléfilms « IT ». Et voilà que j’assiste encore à des morts d’enfants.

    La blague de Kaori sur « Gentleman », je l’avais oubliée celle-là.
    Et Aya qui avait dit à Ryû qu’il était déjà devenu un Jetman, voilà maintenant qu’elle dit à Kaori qu’elle ne le sait pas encore, mais qu’elle est déjà devenue une guerrière. Elle nous fait une Kenshirô ou quoi ?

    J’ai remarqué quelque chose.
    Lorsque Kaori mange un légume avec Raita, elle dit que c’est délicieux. Si délicieux s’écrit « Oishi » en japonais, ce ne serait pas une référence au nom de famille de Raita ?

    C’est étrange, on dirait qu’une scène a été censurée.
    Lorsque Raita défend son champ, il attaque les ennemis à coup de râteau. A un moment, il s’apprête à empaler un ennemi avec les dents et pourtant, la scène coupe sec et on retrouve Raita qui tombe à terre avec visiblement une douleur au visage…

    C’est rare de voir le visage d’un membre d’escadron dans son casque une fois transformé. Ca change mais franchement, je n’en suis pas fan. J’espère que ce truc sert juste pour le premier, voir, le deuxième épisode et qu’ensuite, ça disparaîtra.

    Hmm… c’est peut-être à cause des vêtements que Raita porte en civil, mais j’ai l’impression qu’une fois en Yellow Owl, le cascadeur en costume est certes, un peu gros, mais moins que Raita.
    Enfin, il est gros quand même. Et tant mieux si les kilos sont toujours visible une fois transformé. Par magie ils ne disparaissent pas et je trouve qu’il s’agit d’une bonne chose.

    L’acteur qui joue le rôle de Tran, il s’agit bien d’un enfant ?
    J’ai l’impression de l’avoir déjà vu quelque part…

    Maria… Oh ooh !!
    Je sens que ça ne va pas aller pour Ryû.

    6/ Le générique de fermeture :

    Aaah ce générique de Jetman chanté par Hironobu Kageyama !!
    Encore un générique de fin de Sentai que je préfère à son générique de début.

    Gai Yuki, alias « CoolGuy » ?
    Mais bien sûr !

    Ha ! Ha ! Ha ! Je crois qu’il y a une scène de loupée.
    En effet, après le « CoolGuy », on peut y voir Blue Swallow ralentir à moto pour bien rouler à la même allure que Black Condor. D’ailleurs, celui ou celle qui conduit la moto regarde plusieurs fois sur sa droite pour se repérer.

    7/ La bande-annonce du prochain épisode :

    Ako Hayasaka et Gai.
    On verra bien.

    En conclusion :

    Un premier épisode plutôt correct, j’ai aimé.
    J’attends de voir la suite.

    – EPISODE N°02, vu.

    1/ L’introduction :

    A 01:29 et contrairement à l’épisode précédent, vous avez oublié un point d’exclamation.

    A 01:30 et contrairement à l’épisode précédent, cette fois, le « RIE !! » de Ryû est bien écrit en majuscules.

    D’entrée, le ton est donné avec ce Gai amoureux des jeux, de la musique et surtout, des femmes.
    D’ailleurs, il ressort du bar avec une femme sous le bras. Et quelque chose me dit que ça allait devenir coquin.

    2/ L’écran titre :

    A 02:39, pourquoi avoir mis une majuscule à presque tous les mots alors que, dans l’épisode précédent, le titre entier été écrit en minuscule ?

    3/ La première partie de l’épisode :

    « Fighter Dimension » ?
    Vous écrivez maintenant le nom du style du monstre (Fighter) avant le mot « Dimension » ?

    Lorsque Aya s’éjecte de son avion, la scène où on la voit déplier son parachute est un stock-shot que j’ai déjà vu dans le générique d’ouverture de Chôdenshi Bioman. Il me semble même qu’avant Bioman, cette scène existait déjà.
    Quelqu’un en connaitrait son origine ?

    4/ La seconde partie de l’épisode :

    Lorsque Gai explique son refus de protéger le monde, comme quoi ça ne serait pas si mal si l’espèce humaine venait à disparaître car elle est trop mauvaise, il me rappelle mon état d’esprit à mes heures perdues.

    Je ne sais pas ce qui est le plus surprenant :
    Que Ako demande seulement 1500 yens, environ 15 €, pour sauver le monde ou que Kaori lui fasse un chèque de dix millions de yens, environ 75 000 € ?
    Tout de même, pour que Ako réclame 1500 yens seulement, c’est qu’au Japon, cette somme doit être énorme. En tout cas, si jeune est déjà si avide d’argent. Les prémices de Luka de Kaizoku Sentai Gokaiger.

    Je n’en n’ai pas encore parlé jusqu’à présent, mais j’aime bien les costume de l’escadron. Le torse et surtout leur casques, bien que simple, sont jolis !
    Avec une préférence pour Blue Swallow, Black Condor et Red Hawk.

    Ce n’est que le second épisode et pourtant, une fois de plus, les forces jaune et rose, pardon, blanche, travail déjà en équipe.
    J’avais déjà vu ça dans Bioman, Hikari Sentai Maskman et Kyôryû Sentai Zyûranger.
    Pour de bon qu’il s’agit d’un code du genre.

    Red Hawk qui se débarrasse d’un monstre géant sans l’aide d’un robot géant, c’est cool.
    Je me doute que ça ne va pas durer, mais c’est bien qu’il n’y ait pas encore de robot géant, moi qui ne suis pas vraiment fan de ce truc là.
    Au moins, il n’apparait pas tout de suite, preuve que la série prend son temps. Car avec les séries actuelles, ce n’est plus vraiment le cas tellement ça va à cent à l’heure.

    A 15:36, c’est plutôt « Pas mal ! ou « Bien joué ! » qu’il aurait fallu écrire.

    Elle s’est vite ravisée la Ako, question argent qu’elle ne veut plus. J’aurais pensé qu’elle conserverait cette mentalité là tout le long de la série, mais non.
    Remarque, ça ne veut pas dire qu’elle tire un trait sur l’argent pour autant. Juste qu’elle n’en veut plus en tant que Jetman.

    En conclusion :

    Un épisode que j’ai préféré au premier.
    L’ambiance, les personnages, la technologie, tout s’installe tranquillement.
    En parlant des personnages, question esprit d’équipe, les Jetman sont vraiment à la ramasse quand même.
    Et je sens que je vais bien aimé détesté Gai.

    EPISODE N°03, vu.

    1/ L’introduction :

    Mais c’est horrible la façon dont les gens meurent dans cette série !
    Le coup du robinet au début de l’épisode… digne de Stephen King, ça.

    2/ La première partie de l’épisode :

    Flic indigne !
    Certes, je peux comprendre qu’elle soit contente car un homme l’a trouve jolie, mais de là à oublier de faire son travail, de poursuivre Gai alors que ce dernier a grillé un feu rouge et donc, va s’en sortir sans PV, c’est totalement immorale comme scène !
    Bien sûr, je m’attendais à une série violente, sombre avec un personnage comme Gai indigne d’être un membre d’escadron, mais de là à créer des scènes comme quoi les policières sont stupides, je trouve ça minable.

    Je n’ai pas rêvé, Gai a fait un doigt à Ryû ?
    Je ne l’aime toujours pas pour son rôle de membre d’escadron, mais le personnage en lui même est très intéressant.

    Kaori… Ako… bande de garces !

    Les noms des monstres de la semaine, c’est du franglais ?
    Je veux dire, « Robinet Dimension », ça sonne franglais. Pourtant la prononciation des noms est en japonais, pourquoi diable aller chercher une traduction franglaise ? Il faut écrire les noms, soit tout en japonais, soit tout en français, mais pas en franglais, ça fait moche…

    3/ La seconde partie de l’épisode :

    Il semble bien que ce soit les acteurs de Ryû et Raita qui réalisent leurs propres cascades et ça, c’est cool.
    Je suis même agréablement surprise pour Raita car vu sa corpulence…
    quoique, je dis ça, mais à bien le regarder, il n’est pas aussi « imposant » que ça.

    En conclusion :

    Un bon épisode dans la lignée des précédents où tout ce met en place tranquillement.

    – EPISODE N°04, vu

    1/ L’écran titre :

    Vous avez mis une majuscule au mot « Fiancée ».

    2/ La première partie de l’épisode :

    Jusqu’à présent, je ne me suis jamais posé la question de savoir si je préfère lorsqu’un escadron a déjà été entrainer à devenir un escadron justement avant même le premier épisode ou si je préfère lorsqu’un escadron apprend à le devenir au fur et à mesure de la série…
    En tout cas, j’aime bien l’état d’esprit de Ryû et sa force de chef lorsqu’il recadre Kaori vu qu’elle ne semble pas vouloir faire d’efforts. Ce n’est que le 4ème épisode et pourtant, j’aime déjà ce personnage.
    Maintenant, il se peut que je me trompe sur lui. Après tout, sa grande force de caractère est peut-être du à sa nature vengeresse vu qu’il veut à tout prix faire payer Vyram ce qui est arrivé à Rie.

    A 07:25, c’est avec ce genre de sous-titres que je reconnais la patte de G.U.I.S. Car ce n’est pas ça que dit Raita, mais plutôt :
    « Tu es sûr à propos de Kaori, Ryû ? même si traduit au mot à mot ça donne « Tu es sûr, Ryû ? A propos de Kaori ? »

    3/ La seconde partie de l’épisode :

    A 09:52, voilà que vous écrivez le nom du monstre (Road), en anglais alors que le nom du monstre précédent été écrit en franglais.

    Le message de l’épisode, l’esprit de Kaori qui, pendant son mariage pense à ses amis et préfère repousser son mariage pour sauver le monde d’abord est une bonne chose, mais ce qui me gêne, c’est que cet épisode arrive trop tôt. Elle connaît ses amis que depuis deux semaines et pourtant, elle semble déjà attaché à eux au point de renoncer à son propre bonheur. Dommage

    Le fiancé, parlons-en. Un p****n de riche, avec une sale mentalité, comme je les déteste !
    Bien contente que ça se finisse mal pour lui (même si j’aurais préféré qu’il crève) !

    Lorsque Kaori rejoint ses amis à moto, sa robe de mariée est déchirée au niveau du bras droit qui, comme par magie, est intacte une fois qu’elle pose pied à terre.

    A 17:29, vous avez inversé les paroles.

    En conclusion :

    Bon épisode centré sur Kaori et ses difficultés à travailler en équipe.
    En tout cas, après quatre épisodes, l’escadron ne sait pas encore présenter sous leur noms de code. J’aime bien la façon de faire des Jetman qui, des autres séries que j’ai pu voir jusqu’à présent, ne font rien comme les autres.

    – EPISODE N°05, vu.

    1/ L’écran titre :

    Il y a toujours ce problème de majuscules entre le titre d’un épisode et son même titre via la bande-annonce de l’épisode précédent.
    Sur ce, bien que je trouve le résultat incohérent, je ne reviendrai plus dessus à l’avenir.

    2/ La première partie de l’épisode :

    Etrange… j’ai la sensation d’entendre « Icaros » et non « Icarus ».

    Il est bête ou quoi ce Gai ?
    Si la chaise de Kaori est coincée sur les rails du chemin de fer, il lui suffit de porter la demoiselle…

    A 07:39, je trouve que le « Ouille » est de trop et fait trop français.

    C’est quand même cool et rare d’avoir un enfant démoniaque dans le rangs des méchants, comme Kai dans Zyûranger et Akomaru dans Dairanger. Ca change.

    Et ce Grey me rappelle Gush de Chôjû Sentai Liveman qui lui même me rappelle Jason Voorhees de la saga Friday the 13th.

    3/ La seconde partie de l’épisode :

    A 13:16, on a encore droit à une version différente du « Ryû !!! » de Rie.

    Le passage où Ryû retient Kaori pendant que Maria l’étrangle, je me demande si cette scène ne cache pas un message.
    Je sais qu’entre Ryû et Kaori, il va y avoir de l’amour. Lorsque je vois cette scène, similaire à celle où Ryû a essayé d’empêcher Rie d’être aspiré, sans succès et qu’il arrive à retenir Kaori, je ne peux m’empêcher de penser que c’est pour montrer au téléspectateur que ce futur couple va réussir à s’unir. Comme pour expliquer que l’amour de Ryû pour Kaori est plus grand envers elle qu’envers son ex. D’ailleurs, je trouve que ce n’est pas anodin si c’est Rie/Maria qui étrangle son ancien petit-ami comme si elle était jalouse de cette nouvelle relation.
    Je me fais peut-être un film…

    Enfin les membres de l’escadron se présente sous leur noms de codes !
    Et j’aime bien la pose finale de White Swan. Très élégante.

    Ha ! Ha !
    Les membres qui s’installent tous ensemble et manuellement (sauf Red Hawk) dans le cockpit. De vrais clochards !

    A 16:42, il est pourtant écrit « Icaros » en japonais, non ?
    Malgrès tout, il faut dire « Icarus » ?

    … Parce qu’elle est guérie, Kaori se permet de frapper dans les couilles de Raita ?
    Ce n’est pas gentil, ça… C’est quoi son problème ?

    4/ La bande-annonce du prochain épisode :

    De quoi de quoi ?!
    Le prochain épisode sonne déjà comme un épisode de fin de saison. Avec Radiguet qui se transforme pour affronter les Jetman avant de mourir.
    Non, il va forcément y avoir un truc car sinon, ce serait énorme et du jamais vu pour moi.

    En conclusion :

    Suite directe de l’épisode précédent, toujours centré sur Kaori (mais pas que). Si chaque membre pouvait toujours avoir deux épisodes personnelles qui se suivent, question développement du personnage, ça pourrait être excellent !
    Bref, un bon épisode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *